Des solutions pour Alstom Belfort «dans les jours qui viennent»

le
0
Une motrice devant le site d'Alstom à Belfort. (© X. Leoty / AFP)
Une motrice devant le site d'Alstom à Belfort. (© X. Leoty / AFP)

«Tout cela est en discussion (...) Christophe Sirugue travaille avec l'ensemble des acteurs pour trouver et présenter les solutions qui doivent répondre à l'objectif qui a été arbitré par le président de la République sur le maintien de l'activité à Belfort», a affirmé jeudi le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Sirugue fera la présentation des solutions proposées «dans les jours qui viennent», a-t-il ajouté, sans confirmer la date du 30 septembre évoquée dans la presse.

Reprise de certains salariés par GE ?

Outre la piste d'une commande de 6 TGV par la SNCF pour la liaison Lyon-Turin, déjà évoquée par le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, Europe 1 a affirmé jeudi que le gouvernement discuterait d'une éventuelle reprise de certains salariés du site d'Alstom par le géant industriel américain General Electric, qui dispose lui-même d'importantes activités à Belfort.

Un porte-parole de GE a toutefois démenti l'information de la radio, tout en reconnaissant discuter avec le gouvernement de l'application de ses engagements en matière d'emploi en France. «General Electric ne confirme pas l'information d'Europe 1. Les discussions à Bercy ont porté sur l'engagement de GE de créer 1.000 emplois nets sous trois ans et ont constitué un point d'étape», a précisé le porte-parole du groupe américain.

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé il y a deux

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant