Des soldats tchadiens au Cameroun pour lutter contre Boko Haram

le
0

YAOUNDE, 18 janvier (Reuters) - Des soldats tchadiens sont arrivés dans le nord du Cameroun où ils vont se déployer le long de la frontière nigériane pour aider à repousser les incursions des islamistes de Boko Haram, a annoncé dimanche le ministère camerounais de la Défense. Les insurgés islamistes ont multiplié les attaques sur le sol camerounais au cours des derniers mois, poussant Yaoundé à déployer des milliers de soldats supplémentaires dans le nord du pays et N'Djaména à proposer son aide. Un convoi de soldats tchadiens est arrivé tard samedi soir à Maroua, la grande ville du nord du Cameroun, a dit le colonel Didier Badjeck, porte-parole du ministère de la Défense, sans préciser le nombre de soldats concernés. Le président camerounais Paul Biya, qui a demandé l'aide de la communauté internationale, a dit cette semaine s'attendre à l'arrivée d'un important contingent tchadien. Considérée comme la plus efficace de la région sahélienne, l'armée tchadienne a contribué de manière significative à l'opération militaire française contre les islamistes au Mali en 2013. Son implication en Centrafrique, où elle a été accusée de servir les intérêts des combattants majoritairement musulmans de la Séléka, a en revanche été plus contestée, la poussant à se retirer de ce pays. Vendredi, le président ghanéen John Mahama a annoncé que les dirigeants de l'Afrique de l'Ouest demanderaient la semaine prochaine à l'Union africaine l'autorisation de créer une force multinationale pour combattre Boko Haram. ID:nL6N0UW020 (Tansa Musa; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant