Des soldats américains auraient été chassés du nord de la Syrie

le
0
 (Actualisé avec détails, contexte) 
    BEYROUTH, 16 septembre (Reuters) - Cinq ou six soldats 
américains ont pénétré vendredi à Al Raï, ville de Syrie située 
à deux kilomètres de la frontière turque, dans le cadre des 
opérations de coordination des raids aériens contre les 
djihadistes de l'Etat islamique (EI), a-t-on appris de source 
proche de l'opposition armée.  
    Ces militaires ont toutefois été contraints de se replier en 
direction de la frontière turque en raison de protestations de 
rebelles hostiles à la leur présence, a-t-on ajouté. 
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) fait 
également état de l'incident mais indique que les militaires se 
trouvent toujours en Syrie. 
    Un responsable américain s'exprimant sous le sceau de 
l'anonymat a déclaré que les premières informations semblaient 
confirmer un incident impliquant un petit groupe de soldats 
américains. 
    Le Pentagone n'a pas souhaité commenter l'information tout 
en reconnaissant que des membres des forces spéciales 
accompagnaient les troupes turques et procédaient à des 
vérifications auprès des forces d'opposition syriennes en lutte 
contre l'EI dans et autour d'Al Raï et dans la région de 
Djarablous plus à l'est. 
    L'armée turque indique quant à elle que des membres des 
forces spéciales américaines participent à une opération menée 
entre Azaz et Al Raï, où les rebelles soutenus par Ankara 
progressent vers le sud.    
 
 (John Davison et Tom Perry, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant