Des SMS pour tenir les Saoudiennes en laisse

le
0
REPORTAGE - Lorsqu'une Saoudienne veut sortir du territoire, un message est envoyé à son «gardien mâle». Des femmes s'élèvent contre cette «humiliation».

Envoyé spécial à Riyad

Aziza al-Youssef se souvient du jour où un policier l'a arrêtée alors qu'elle était au volant. Un policier sympa. «C'était un quinquagénaire bienveillant. Il m'a dit: "Tu devrais conduire la nuit, ça se verrait moins".» Aziza al-Youssef, professeur d'informatique au caractère bien trempé, en rit encore en montrant la vidéo de ses exploits postée sur You Tube. On la voit roulant tranquillement dans les rues de Riyad, la capitale saoudienne. Un acte strictement prohibé par la monarchie conservatrice, seul État au monde à appliquer cette restriction.

Aziza est l'une des organisatrices de la manif «femmes au volant» du 17 juin 2011. Plus de 80 conductrices avaient voulu marquer ainsi le 20e anniversaire de la première tentative, le 17 juin 1991. Une époqu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant