Des smartphones plus nombreux et plus chers

le
0
23% de smartphones supplémentaires ont été vendus en 2014 dans le monde, par rapport à l'année précédente. Yuri Arcurs/shutterstock.com
23% de smartphones supplémentaires ont été vendus en 2014 dans le monde, par rapport à l'année précédente. Yuri Arcurs/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les ventes de smartphones dans le monde ont établi un nouveau record en 2014, avec 1,2 milliard de terminaux écoulés, soit 23% de plus que l'année passée, annonce le cabinet GfK à quelques jours de l'ouverture du Mobile World Congress de Barcelone.

Dans un marché déjà bien développé, cette hausse concerne quasiment toutes les régions du monde. C'est en Amérique latine qu'elle s'observe le plus, avec une évolution du volume des ventes de 59% par rapport à 2013. Les pays émergents d'Asie-Pacifique (+55%) ou encore ceux d'Europe centrale et de l'Est s'équipent aussi de plus en plus (+37%).

Bien que la croissance des achats de smartphones y ait été moins spectaculaire (+9%), la Chine reste le plus gros marché international dans le domaine : près de 393 millions de terminaux se sont vendus dans l'empire du Milieu en 2014.

Et les consommateurs chinois semblent précurseurs d'une tendance. Au quatrième trimestre,  le volume des ventes n'a pas augmenté, mais le chiffre d'affaires a progressé de 21%. La raison : la Chine s'équipe en téléphones plus perfectionnés, dotés de plus grands écrans et donc plus chers. "Ce mouvement se confirme partout puisque le segment compris entre 5 et 5,6 pouces gagne 130% au dernier trimestre 2014, 150% sur l'année entière et va probablement, en 2015, dominer le marché mondial", commente Kevin Walsh, directeur Trends & Forecasting chez GfK.

La hausse des ventes de smartphones devrait se poursuivre en 2015, prévoit le cabinet, mais dans des proportions moindres, sur un marché arrivé quasiment à saturation dans les pays développés. En revanche, "les régions émergentes prendront le relais en 2015, grâce à un positionnement prix très accessible pour les consommateurs de ces régions", analyse Kevin Walsh.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant