Des sénateurs préconisent le paquet de cigarettes à 11,30? dans 5 ans

le
2
Des sénateurs préconisent le paquet de cigarettes à 11,30? dans 5 ans
Des sénateurs préconisent le paquet de cigarettes à 11,30? dans 5 ans

Aux grands maux, les grands moyens.  Un rapport de la commission des affaires sociales du Sénat préconise une hausse annuelle de 10% du paquet de cigarette durant les cinq prochaines années. «Soit, pour le paquet rouge de la marque la plus vendue en France, un passage de 7 euros à à 11,27 euros», au bout de 5 ans, explique ce rapport censé être publié le 19 mars, mais dont PublicSenat.fr a pu consulter les grandes lignes. Pour justifier cette hausse massive, les auteurs invoquent l'inefficacité des faibles augmentations sur l'addiction au tabac, un fléau qui fauche 200 personnes tous les jours en France et tue autant en 15 jours que la route en une année.

Entre 2004 et 2011, « bien que le prix du paquet soit passé dans l'intervalle de 5 à 6,20 euros, soit une progression de 25%, les ventes de cigarettes se sont maintenues autour des 54 milliards d'unités », soulignent les sénateurs dans leur présentation du rapport, adopté à l'unanimité en commission. Dans le même temps, les cigarettiers et l'Etat ont engrangé plus de recettes, le marché ayant augmenté de 18% en valeur, notent également le rapporteur général du budget de la sécurité sociale, le socialiste Yves Daudigny, et la sénatrice UMP Catherine Deroche. 

Fiscalité comportementale

Ils préconisent donc une taxe comportementale forte afin de dissuader efficacement les fumeurs. En  revanche, concernant le vin, les auteurs de ce rapports sont beaucoup plus prudents, la fiscalité viticole étant «un sujet tabou sur lequel les marges de man?uvre sont limitées». Leur objectif est d'inspirer la future loi sur la santé publique, qui sera présentée en juillet prochain au Conseil des ministres. Lors de la présentation du 3e plan Cancer début février, François Hollande avait demandé à la ministre de la Santé Marisol Touraine de présenter «avant l'été un programme national de réduction du tabagisme».

Le texte pourrait bien faire du bruit alors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le jeudi 27 fév 2014 à 17:21

    bien sur , ces retraités aux barbes blanches qui ,rappelons le,sont les représentants des notables ( maires , conseillers generaux etc ) tandis que l'assemblée est, elle , censée représenté le peuple , fument tous le cigare et coutent une fortune à la france sans rien y apporter. La revolution a 250 ans. Il est temps d'y mettre un terme et de supprimer ce " conseil des anciens " issu de la constitution thermidorienne de 1795 pour équilibrer les pouvoirs entre le peuple et les notables.

  • LeRaleur le jeudi 27 fév 2014 à 17:21

    Ça va tout simplement profiter à la m*a*f*i*a et sa contrebande.