Des semis de blé d'hiver en retard aux Etats-Unis et en Ukraine

le
0
(Commodesk) Les semis de blé d'hiver sont d'ores et déjà plantés et implantés dans la plupart des pays de l'hémisphère nord ou ce sera chose faite, dans les prochaines semaines, grâce à des conditions météorologiques favorables en 2011. Ce ne sera en revanche pas le cas pour certains des plus gros producteurs mondiaux, comme les Etats-Unis (1er mondial) et l'Ukraine (6e) , à cause d'une sécheresse persistante, a expliqué, en fin de semaine dernière, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans son rapport biannuel. Le sud des Etats-Unis et toute l'Ukraine sont touchés, ainsi que l'Argentine (7e) et l'Est australien (3e). Les autres pays ont laissé derrière eux la sècheresse de 2010 et ses niveaux réduits de récoltes. La production mondiale de blé doit ainsi grimper de 6% en 2011, à 691 millions de tonnes par rapport à il y a un an. Mais fondre de 9% aux Etats-Unis, où les cultures d'hiver représentent normalement quelque 70% du volume annuel. Les perspectives préliminaires d'une récolte de printemps sont tout aussi réduites, du fait des mauvaises conditions actuelles de semis et des emblavures réduites.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant