Des saumons souvent mal élevés

le
0
Des saumons souvent mal élevés
Des saumons souvent mal élevés

Les nuages accrochés au fjord dévoilent lentement les « cages  » de la ferme aquatique de Ringholmen. Quinze immenses cercles à l'intérieur desquels des poissons argentés bondissent. « Sous le niveau de la mer, imaginez un filet à chaque fois grand comme un immeuble de dix étages : chacune de ces cages contient 120 000 saumons qui vieillissent ici jusqu'à deux ans et demi environ », explique le chef de site, Ole Eskerod, en uniforme bleu de la Compagnie Leroy, deuxième producteur de saumon en Norvège.

 

L'impressionnante installation piscicole vient d'obtenir le label environnemental ASC, Aquaculture Stewardship Council. En cette saison, les poissons engouffrent « jusqu'à 70 t de nourriture par jour », précise Ole Eskerod qui supervise le repas de ses protégés : des granulés composés d'huile et de farine de poisson. C'est le point noir de l'élevage de saumon : si, ces dernières années, le régime s'est de plus en plus diversifié, pour produire 1 kg de saumon d'élevage, il faut encore 1,4 kg de poissons pêchés ! Résultat, l'aquaculture contribue à la surpêche.

 

« En signant avec le label ASC, nous nous engageons à ce que les espèces utilisées pour nourrir nos élevages ne proviennent pas d'espèces menacées », insiste Henri Lapereyre, un Français employé par Leroy pour faire le lien avec le marché hexagonal.

 

Les Débarrasser de leurs poux

 

Autre obligation, la ferme doit réduire les traitements chimiques. Adieu le diflubenzeron, un pesticide toxique pour l'environnement, classé cancérogène probable, utilisé pour débarrasser les saumons de leurs poux, la hantise de l'industrie piscicole norvégienne. Alors, Leroy a choisi deux méthodes naturelles : les baigner dans une eau chauffée à 30 oC et les mélanger aux lompes, de petits poissons bleutés qui se nourrissent des parasites.

 

« Le saumon est l'espèce pour laquelle la certification avance le mieux. C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant