Des sans-abris recrutés pour nettoyer Fukushima

le
0
Des entreprises sous contrat avec le gouvernement les embauchent pour assurer les travaux de décontamination autour de la centrale nucléaire. Certains sont payés en-dessous du salaire minumum.

«Sans décontamination, pas de reconstruction», répète le gouvernement japonais qui veut reconquérir le plus rapidement possible la plus grande partie des territoires contaminés. Près de trois ans après la catastrophe de Fukushima, l'Etat fait travailler quelques 10.000 hommes pour nettoyer la surface hautement contaminée autour de la centrale ravagée, qui s'étend sur près de 2000 km². Près de 35 milliards de dollars ont été investis par l'Etat pour cette tâche. Mais le projet initial de décontamination a pris du retard et pourrait se prolonger jusqu'en 2017.

Alors que les volontaires manquent à l'appel, un reportage de l'agence Reuters décrit comment des sans-abris sont recrutés aux alentours de Fukushima par des entreprises de nettoyage financées par les autorité...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant