Des sanctions grèveraient un accord sur le nucléaire iranien-Power

le
0

NEW YORK, 12 janvier (Reuters) - La conclusion d'un accord sur le programme nucléaire iranien demeure possible mais de nouvelles sanctions réclamées par le Congrès contre la République islamique compromettraient gravement une telle perspective et contribueraient à isoler les Etats-Unis, estime l'ambassadrice américaine à l'Onu. "Certains membres du Congrès pensent que le temps est venu d'accentuer les sanctions contre l'Iran", a expliqué Samantha Power dans un discours prononcé lundi au centre McConnell de l'Université de Louisville. "Ils affirment que c'est le moyen le plus efficace de parvenir à contraindre l'Iran de renoncer à son programme nucléaire", a-t-elle poursuivi. "Nous pensons qu'accroître, dans cette période, les sanctions compromettrait dramatiquement nos efforts pour parvenir à cet objectif commun", a-t-elle affirmé. Le secrétaire d'Etat John Kerry doit rencontrer le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif mercredi à Genève afin d'essayer de fixer les lignes directrices du nouveau round de négociations sur le programme nucléaire iranien. Malgré les divergences de vue entre l'Iran et les grandes puissances, notamment sur l'ampleur du programme d'enrichissement d'uranium et la durée des restrictions sur les activités atomiques iraniennes, Samantha Power estime qu'un accord à long terme demeure possible. "Nous sommes encore autour de la table des négociations pour une raison et pour une raison seulement", a-t-elle noté. "Nous estimons que nous avons encore une chance crédible de parvenir à l'accord que nous souhaitons." Le jour où l'administration Obama estimera que cet accord n'est pas passible alors elle soutiendra le Congrès dans sa demande de nouvelles sanctions, a-t-elle indiqué. "Nous ne sommes pas encore parvenus à ce point", a-t-elle affirmé. (Louis Charbonneau; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant