Des Russes au sommet de la Banque de Chypre

le
0
Un ancien agent du KGB est devenu l'un des principaux actionnaires de la Bank of Cyprus, sauvée par l'UE et le FMI.

Un ancien agent du KGB réputé proche de Vladimir Poutine élu au conseil d'administration de la principale banque de Chypre. Six mois après le plan de sauvetage à 10 milliards d'euros déployé par l'Union européenne (UE), la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), les Russes et leurs capitaux, soupçonnés par Paris et Berlin d'être blanchis dans «l'île casino», y ont conforté leurs positions.

Le plan d'assistance financière du petit État de la zone euro plombé par son secteur bancaire hypertrophié prévoyait la liquidation de la deuxième banque chypriote, la Laiki, et la restructuration de la première, la Bank of Cyprus. Les clients de cette dernière se sont vu imposer une perte de 47 % de leurs avoirs dépassant 100.000 euros. Du jamais vu dans un plan de sauvetage. Les sommes ponctionnées ont été transformée...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant