Des riches toujours plus riches, des pauvres encore plus pauvres

le
0
Les inégalités progressent, nourrissant une désillusion face au politique et une contestation croissante de l'Etat providence.

«Finalement, quand on est riche, ça ne s'arrête jamais? - Rassurez-vous, c'est pareil quand on est pauvre!». Cette réplique du film Ah si j'étais riche!, de Michel Munz, s'affirme d'une cruelle vérité, alors que la dernière enquête de l'Insee témoigne d'une nouvelle progression des inégalités en France. L'écart s'est encore creusé en 2011 entre les 10 % les plus pauvres, qui vivent avec moins de 877 euros par mois, et les 10 % les plus riches qui disposent d'au moins 3120 euros. Le niveau de vie médian (qui partage la population en deux), quant à lui, est resté stable en 2011 à 1630 euros par mois.

Si toutes les catégories de population avaient vu leur niveau de vie baisser en 2010 sous l'effet de la crise, bonne nouvelle: la situation s'est améliorée en 2011 pour la moitié de la population la mieux lotie. En revanche, el...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant