Des résultats détournés sur #RadioLondres

le
0
Pendant que les télévisions ne pouvaient donner que les chiffres de la participation avant 20h, les réseaux sociaux ont rivalisé d'imagination pour faire circuler les résultats et flirter avec la loi.

Dimanche en fin d'après-midi, il valait mieux être connecté à internet qu'être devant sa télévision. Tandis que les chaînes diffusaient en boucle les premières estimations de participation, «Nous attendrons 20 heures pour diffuser les résultats, c'est la loi», expliquait ainsi David Pujadas sur France 2 à 19h15, les résultats étaient déjà largement diffusés sur internet... sous formes codées

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont diffusé les premières estimations dès la fin de journée sans nommer les candidats pour ne pas tomber sous le coup de la loi qui punit de 75.000 euros d'amende toute personne ou tout média qui publierait des résultats avant la fermeture des bureaux de vote. «Voilà les températures météo «Amsterdam 27-28, Budapest 26-27, Berlin 17-18, Moscou 13-14, Pau 10-11», pouvait-on ainsi lire sur la toile.

Nicolas Sarkozy était souvent désigné par l'origine hongroise de son père alors que les internautes jouaient sur le nom

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant