Des restes de soldats américains disparus

le
1
Une enquête au sein de la morgue recevant les corps des soldats américains tombés en Irak ou en Afghanistan a mis en évidence de nombreux dysfonctionnements.

Un bras scié, une cheville égarée, un morceau de corps disparu ... L'armée américaine a rendu public un rapport d'enquête démontrant de nombreux dysfonctionnements dans la morgue de la base aérienne de Dover (Deleware), par laquelle transitent les corps des soldats tombés en Irak ou en Afghanistan avant qu'ils ne soient rendus aux familles.

Ces corps arrivent bien souvent en très mauvais état, déchiquetés par l'explosion d'une bombe ou d'une mine. Les restes humains sont donc placés dans des sacs zippés dans l'attente d'un test ADN permettant de déterminer à quel corps ils appartiennent. Or, trois employés civils de la morgue ont remarqué que la «traçabilité» de ces morceaux de corps était mauvaise, et que certains sacs se retrouvaient mystérieusement vides, sans que l'on ait la moindre d'idée d'où pouvait bien se trouver leur contenu.

Ces trois employés ont dénoncé en 2010 une quinzaine de cas, provoquant l'ouverture d'une enquête interne. L'un d'entre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6759969 le mercredi 9 nov 2011 à 12:50

    un canibale dans la base. c,est la reponse.