Des reliques de Serge Gainsbourg vendues aux enchères à Nantes

le
0

NANTES (Reuters) - Une dizaine d'objets ayant appartenu au chanteur français Serge Gainsbourg (1928-1991) seront mis aux enchères jeudi à Nantes, dont un brouillon de sa chanson "L'Homme à la tête de chou" (1976), mis à prix entre 6 et 8.000 euros.

Un autre "manuscrit préparatoire" de la chanson "Un poison violent, c'est ça l'amour" (1967) sera aussi proposé à l'hôtel des ventes Talma, tout comme une mallette en cuir contenant une carte American Express coupée en deux ou un télégramme adressé à sa dernière compagne.

Des notes et listes de courses de Serge Gainsbourg à l'attention de sa femme de chambre, qui se prénommait Elisa, seront également mises en vente entre 150 et 200 euros.

Ces objets ont été cédés par une "connaissance" du chanteur qui a souhaité rester anonyme, a dit François-Xavier Duflos, l'un des deux commissaires-priseurs en charge de la vente. Cette personne, qui a vécu à Paris et habite désormais la région nantaise, aurait côtoyé Serge Gainsbourg "dans les années 1985 et 1986", a-t-il ajouté.

Guillaume Frouin, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant