Des réfugiés burundais recrutés par des rebelles au Rwanda-ONG

le
0
    NAIROBI, 14 décembre (Reuters) - Le Burundi a accusé lundi 
le Rwanda voisin de soutenir une organisation rebelle qui 
recrute des réfugiés burundais sur le sol rwandais, accusations 
aussitôt rejetées par Kigali. 
    L'ONG caritative Refugees International s'est déclarée dans 
un rapport "vivement préoccupée" par les propos de réfugiés 
burundais au Rwanda disant que des "groupes armés non étatiques" 
s'employaient à les recruter. 
    Plus de 220.000 personnes ont fui le Burundi depuis que la 
crise politique a éclaté en avril à Bujumbura, provoquée par le 
souhait du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième 
mandat, qu'il a obtenu lors de l'élection présidentielle du mois 
de juillet. 
    Selon le Rwanda, plus de 73.000 Burundais se trouvent 
actuellement sur son sol. 
    "Nous insistons sur le fait que des réfugiés burundais sont 
recrutés par un groupe rebelle entraîné et armé par le Rwanda. 
Le Burundi continue de condamner et de dénoncer cela", a dit à 
Reuters un porte-parole de la présidence, Willy Nyamitwe. 
    Interrogée sur le rapport de Refugees International, la 
ministre rwandaise de la gestion des crises et des réfugiés, 
Séraphine Mukantabana, a rejeté les accusations. 
    "Il s'agit d'accusations sans aucun fondement", a-t-elle dit 
en excluant que des réfugiés disparaissent parce qu'une 
organisation les recrute. 
 
 (Edmund Blair; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant