Des recruteurs de femmes pour l'EI arrêtés en Espagne et au Maroc

le
0

MADRID, 16 décembre (Reuters) - Policiers espagnols et marocains ont arrêté lors d'une opération conjointe sept personnes soupçonnées de recruter des femmes pour les envoyer en Irak et en Syrie auprès des djihadistes de l'Etat islamique (EI), a annoncé mardi le ministère espagnol de l'Intérieur. Quatre femmes et un homme ont été interpellés à Barcelone et dans les enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla, en Afrique du Nord. Deux hommes ont été arrêtés dans la ville marocaine de Fnideq, près de Ceuta, a précisé le ministère. En septembre, les polices espagnole et marocaine ont arrêté neuf membres présumés d'un groupe djihadiste lié à l'EI. Les suspects étaient basés à Melilla et dans la ville marocaine voisine de Nador. ID:nL6N0RR1ZZ (Sonya Dowsett, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant