Des rebelles syriens veulent échanger un Iranien contre des prisonnières

le
1

BEYROUTH, 2 février (Reuters) - Un groupe rebelle syrien, le Front unifié du Levant, a affirmé lundi avoir capturé dans la province de Deraa (sud-ouest de la Syrie) un Iranien qui combattait avec les forces gouvernementales et propose de l'échanger contre des femmes détenues dans les prisons syriennes. Le mois dernier, plusieurs groupes rebelles, parmi lesquels le Front unifié du Levant, ont lancé une offensive dans la province de Deraa et pris le contrôle de plusieurs postes gouvernementaux, dont une base stratégique dans le secteur de Cheikh Maskine. Le chef du Front unifié du Levant, Abou Ahmad, a précisé à Reuters que le combattant iranien de 30 ans, originaire de Qom, était arrivé en Syrie l'an dernier. "Nous l'interrogeons pour savoir combien d'Iraniens opèrent actuellement en Syrie. Notre priorité est de l'échanger contre nos prisonniers. Il y a beaucoup de femmes détenues dans les prisons gouvernementales et nous voulons l'échanger contre certaines d'entre elles", a-t-il ajouté. Le Front unifié du Levant appartient à une plus large coalition, l'Alliance du Front du Sud, qui opère près de la frontière jordanienne. Il y a deux ans, les insurgés syriens ont libéré 48 prisonniers iraniens en échange de plus de 2.000 civils détenus dans les prisons du gouvernement syrien. (Mariam Karouny, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le lundi 2 fév 2015 à 19:53

    Les chèvres ça va un moment!