Des rebelles islamistes tuent neuf civils aux Philippines

le
0
    MANILLE, 26 décembre (Reuters) - Des rebelles islamistes 
philippins ont tué neuf civils au cours de deux attaques 
distinctes commises la veille de Noël dans des zones rurales du 
sud du pays, a fait savoir samedi un responsable gouvernemental. 
    A la suite de ces attaques, l'armée a tué quatre membres des 
Combattants pour la liberté du Bangsamoro islamique, une 
organisation qui s'oppose à un accord de paix conclu en 2014 
entre le principal groupe rebelle musulman et le gouvernement. 
    Selon Miriam Ferrer, négociatrice en chef du gouvernement 
dans les pourparlers de paix avec le Front islamique de 
libération Moro, sept agriculteurs ont été exécutés à bout 
portant et deux autres civils ont trouvé la mort dans une 
attaque à la grenade perpétrée contre une chapelle. 
    Les Combattants pour la liberté du Bangsamoro islamique sont 
entrés en dissidence en 2011 avec le Front islamique de 
libération Moro et combattent, depuis, pour la création d'un 
Etat musulman dans le sud de ce pays majoritairement catholique. 
    En mars 2014, le gouvernement philippin a signé un accord de 
paix censé mettre fin à un conflit vieux de 45 ans avec les 
rebelles musulmans, qui ont obtenu un minimum d'autonomie en 
échange de la fin des violences. 
 
 (Manuel Mogato, Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant