Des rebelles de Boko Haram en fuite tuent 21 personnes au Nigeria

le
0

BAUCHI, Nigeria, 20 février (Reuters) - Fuyant l'avancée de l'armée nigériane, des combattants de la secte islamiste Boko Haram ont tué 21 personnes vendredi près du village de Chibok dans la région où ils avaient enlevé 200 collégiennes l'an passé, indique une source militaire. Les rebelles fuient devant l'offensive terrestre et aérienne des troupes nigérianes pour les déloger de la forêt de Sambisa. Dans leur fuite, ils ont attaqué trois villages et ouvert le feu au hasard sur des habitants terrifiés. Selon une source militaire, les djihadistes entendaient ainsi se venger après le bombardement de plusieurs camps d'entraînement et de caches d'armes et de véhicules, jeudi. "Ils ont encerclé le marché et ont commencé à tirer", a dit un habitant de Chibok qui s'est rendu dans le village de Gatamarwa après les faits. "C'était le chaos partout et plus de dix personnes ont été tuées", a-t-il ajouté. (Lanre Ola; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant