Des rebelles chassent l'EI d'une ville dans le sud de la Syrie

le
0
    BEYROUTH, 9 avril (Reuters) - Des rebelles syriens ont pris 
vendredi soir le contrôle d'une ville du sud de la Syrie tenue 
par le groupe Etat islamique (EI), indiquent une source parmi 
les rebelles et l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Les djihadistes ont été chassés de la localité de Tassil 
dans la province de Deraa près de la frontière jordanienne et du 
plateau du Golan sous occupation israélienne. 
    Cela constitue un deuxième revers en trois jours pour les 
combattants de l'Etat islamique qui ont dû abandonner jeudi la 
majeure partie d'Al Raï, bastion des djihadistes dans le nord de 
la province d'Alep près de la frontière turque. 
    L'offensive menée par plusieurs composantes de l'Armée 
syrienne libre (ASL) prive l'EI d'un point de ravitaillement en 
armes et en aide étrangère transitant par la Turquie. 
    "Notre combat se poursuit contre eux jusqu'à ce que nous 
ayons nettoyé la région", a déclaré Abou Ghiat al Chami, 
porte-parole du groupe Alouiat Saïf al Cham participant à 
l'alliance des rebelles dans le sud de la Syrie. 
    Les récentes offensives font partie d'une "campagne élargie 
contre Daech", a-t-il ajouté. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant