Des raids de la coalition US en Syrie ont tué 38 civils-OSDH

le , mis à jour à 21:14
0
 (Actualisé avec réaction américaine) 
    BEYROUTH, 18 février (Reuters) - Les raids aériens de la 
coalition internationale formée pour combattre l'Etat islamique 
ont fait au moins 38 morts depuis mardi dans la province 
d'Hassaké, a annoncé jeudi l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    Les Etats-Unis et leurs alliés bombardent régulièrement 
cette région du nord-est de la Syrie, proche de la frontière 
irakienne, où l'alliance de combattants kurdes et arabes qu'ils 
soutiennent ont regagné du terrain ces derniers mois face aux 
djihadistes. 
    La coalition a été informée des pertes civiles annoncées par 
l'OSDH et des vérifications sont en cours, a annoncé le général 
Charles Brown, qui dirige le commandement central de l'US Air 
Force. "Je sais que nous avons bombardé dans ce secteur au cours 
des derniers jours", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'une enquête 
serait ouverte si nécessaire.  
    La province d'Hassaké est voisine de celles de Daïr az Zour 
et de Rakka, "capitale" du califat proclamé par l'Etat islamique 
(EI). 
    Selon l'OSDH, au moins 15 personnes ont été tuées mardi dans 
le bombardement d'une boulangerie d'al Chadadi, près de la 
frontière irakienne.   
    Al Chadadi est un centre logistique de l'EI, situé au centre 
d'un réseau d'axes routiers importants et sa prise isolerait un 
peu plus Rakka. 
    Jeudi, des raids aériens fait au moins 15 morts, dont trois 
enfants, dans trois autres villages, tandis que huit civils ont 
été tués dans d'autres frappes, ajoute l'OSDH. 
    Selon l'organisation basée à Londres, qui s'appuie sur un 
réseau d'informateurs sur le terrain, des bombardements ont par 
ailleurs tué 35 combattants de l'EI à Al Houl, à la frontière 
irakienne, et au sud de cette ville.   
 
 (John Davison; Danielle Rouquié, Tangi Salaün et Jean-Philippe 
Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant