Des raids aériens ont tué 16 membres présumés du PKK en Turquie

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 14 septembre (Reuters) - Des raids 
aériens turcs ont tué 16 combattants présumés du Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK) dans la province de Hakkari, 
frontalière de l'Irak, au cours des deux derniers jours, ont 
annoncé mercredi l'armée et les services de sécurité. 
    L'aviation turque a bombardé des positions des séparatistes 
kurdes dans cette province du sud-est de la Turquie en réponse à 
l'attentat qui a visé lundi le siège du gouvernement dans la 
province de Van, plus au Nord, a-t-on dit de même source. 
    L'attentat, qui a été revendiqué par le PKK, a fait une 
cinquantaine de blessés, dont quatre Iraniens. 
    Dans un communiqué, l'armée dit avoir tué neuf militants 
présumés du PKK mardi lors de frappes aériennes qui ont 
également détruit des installations et des armes. 
    Les services de sécurité ont pour leur part indiqué que sept 
combattants kurdes présumés ont été tués mercredi. 
 
 (Nick Tattersall; Tangi Salaün pour le service français, édité 
par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant