Des radars rentables mais onéreux

le
0
Les radars coûteront 220 millions d'euros pour 800 millions de recettes en 2013. Les coûts d'entretien et les dégradations plombent leur rentabilité.

Les radars routiers rapportent certes de l'argent dans les caisses de l'Etat mais ils lui coûtent cher. Dans un rapport annexé au projet de loi de finances 2014 cité par , leur coût annuel est estimé à 220 millions d'euros.

Paradoxalement, le traitement des amendes revient particulièrement cher à l'Etat: il doit débourser 94 millions d'euros par an pour encaisser son dû. 4,2 millions sont notamment utilisés pour payer l'envoi des clichés d'infraction. Mais d'autres postes de dépenses sont eux aussi coûteux. L'installation de radars pédagogiques se révèle onéreuse: 3,23 millions d'euros pour remplacer les anciens équipements et installer des panneaux explicatifs.

Les dégradations coûtent 24,3 millions par an

Les dégradations sont également problématiques. La remise en état des radars touchés c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant