Des produits "Je suis Charlie" sur la toile, avec promesse de ne pas en tirer profit

le
0
Des produits "Je suis Charlie" sur la toile, avec promesse de ne pas en tirer profit
Des produits "Je suis Charlie" sur la toile, avec promesse de ne pas en tirer profit

T-shirts, tasses, casquettes, badges,... les produits à l'effigie du slogan "Je suis Charlie" fleurissent sur internet, alors que les plateformes de ventes en ligne comme Ebay ou Amazon s'engagent à reverser les commissions perçues au magazine Charlie Hebdo. "Amazon.fr reversera au magazine Charlie Hebdo les commissions qui seraient perçues sur les ventes de produits proposés sur sa Marketplace par des marchands tiers utilisant +Je Suis Charlie+", assure le site marchand.La plateforme, où des autocollants "Je suis Charlie" sont les meilleurs ventes dans les catégories "Stickers" et "Matériels pédagogiques", s'engage à retirer "tout produit proposé par des marchands tiers qui contreviendrait aux règles de sa Marketplace".Le site de vente en ligne eBay s'engage lui aussi à reverser "à Charlie Hebdo les éventuelles commissions perçues sur les (...) produits" concernés.Plusieurs sites ont retiré ces produits de leurs boutiques en ligne ou fermé les boutiques en ligne spécialisées dans les produits dérivés "Je suis Charlie" rapidement, après des protestations d'internautes indignés. Les réseaux sociaux condamnent une "récupération" : "Honte à vous de récupérer la douleur et le drame de Charlie Hebdo en vendant des produits +Je suis Charlie+ !", poste un internaute sur la page Facebook de la plateforme de personnalisation de T-shirts, Spreadshirt.Ses équipes assurent ne pas vouloir tirer profit de ce drame. "Nous avons contrôlé une à une chacune des e-boutiques de nos partenaires et chacun des designs (...) pour nous assurer qu'aucune commission ne soit prélevée sur la vente des produits +Je suis Charlie+. Spreadshirt n'accepte aucune commission" sur ces ventes, écrit la plateforme sur son blog. - Des particuliers aussi - Certains particuliers qui utilisent ces plateformes pour vendre des produits "Je suis Charlie" ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant