Des producteurs ivoiriens refusent de vendre leur cacao en dessous du prix bord champ

le
0
(Commodesk.com) Des planteurs ivoiriens bloquent leur production de cacao qu'ils refusent de vendre en dessous du prix bord champ fixé par l'Etat à 1.000 francs CFA au début du mois, selon la presse du pays. Selon des acheteurs cités par l'Agence de presse ivoirienne, le kg de cacao au port d'exportation de San Pedro ne s'échange qu'entre 800 et 840 francs CFA, soit bien moins que le prix bord champ, établi à l'ouverture de la campagne 2011-2012 à 1.000 francs CFA le kg. Ce prix n'est qu'indicatif et n'a aucun caractère contraignant pour les acheteurs. Les prix internationaux, qui avaient flambé jusqu'à un record de plus de 3.800 dollars la tonne en raison de la crise politique en Côte d'Ivoire, n'ont cessé de baisser depuis la reprise des exportations début mars 2011. La tonne s'échange aujourd'hui à New York à 2.595 dollars.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant