Des producteurs brésiliens de soja refusent de transiger avec Monsanto

le
0

Commodesk - La Confédération nationale de l'agriculture et de l'élevage du Brésil (CNA) a rejeté le règlement proposé par le semencier américain Monsanto, à propos de son soja breveté résistant au glyphosate.

La firme offre aux producteurs brésiliens de soja deux ans d'utilisation gratuite de son produit de première génération (RR1), en 2012 et 2013, à condition qu'ils s'engagent à acquérir la prochaine génération de ce soja transgénique, disponible pour la récolte 2013-2014.

Le rejet de la Confédération conforte les réserves d'autres organisations agricoles, les Fédérations de l'agriculture du Mato Grosso et du Parana, et l'association des producteurs de soja Aprosoja.
Les producteurs de Bahia, Goiás, Maranhão, Mato Grosso do Sul, Minas Gerais, Piauí, Rio Grande do Sul, Santa Catarina, ont conclu avec la multinationale, mais la CNA refuse ces accords séparés.

Les producteurs du Mato Grosso refusent de payer les redevances sur les semences génétiquement modifiées, estimant (comme le producteur de l'Indiana Vernon Bowman) que les droits de l'entreprise ont expiré en 2010. La fédération du Parana conteste également les royalties réclamées par la firme, et dénonce l'engrenage juridique dans lequel tombent les signataires.

Le Brésil cultive du soja génétiquement modifié sur 30 millions d'hectares.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant