Des pro-EI s'emparent d'une ville côtière somalienne

le
0
    MOGADISCIO, 26 octobre (Reuters) - Un groupe de partisans de 
l'organisation Etat islamique s'est emparé mercredi d'une ville 
portuaire située dans la région semi-autonome du Puntland, en 
Somalie, ont annoncé les autorités. 
    Rivaux des miliciens d'Al Chabaab, les combattants pro-EI 
ont capturé le port de Qandala après avoir brièvement affronté 
les forces de sécurité locales. 
    "La ville de Qandala est tombée ce matin entre les mains de 
Daech. Nos soldats étaient peu nombreux et ils ne pouvaient pas 
continuer le combat plus longtemps", a déclaré le commissaire de 
district Jamac Mohamed Khuurshe. 
    Les militaires et beaucoup d'habitants ont fui et les 
combattants ont coupé les communications vers la ville, a-t-il 
déclaré à Reuters. 
    Avant la coupure des télécommunications, un pêcheur a eu le 
temps de déclarer à Reuters: "Nous avons vu Daech avec son 
drapeau noir alors que nous étions en train de pêcher. Ils nous 
ont dit: 'n'ayez pas peur, nous allons gouverner en suivant les 
règle de la charia' ", a-t-il dit. 
    Selon le major Saïd Ali, un policier du Puntland, c'est la 
première fois que les partisans de l'Etat islamique s'emparent 
d'une ville. S'il leur est arrivé d'entrer dans des villages, 
ces incursions étaient suivies d'un retrait rapide. 
    Le Groupe islamiste du Puntland est dirigé par Abdiqadir 
Mumin, un ancien commandant d'Al Chabaab qui a rompu avec les 
milices islamistes et qui s'inspire de l'organisation Etat 
islamique. 
 
 (Feisal Omar et Abdi Sheikh, Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant