Des pro-EI revendiquent le double attentat d'Abuja

le
0

(actualisé avec précisions) LE CAIRE, 5 octobre (Reuters) - Des combattants se présentant comme proches de l'Etat islamique ont revendiqué lundi le double attentat qui a fait au moins 15 morts vendredi dans deux localités de la banlieue d'Abuja. Dans un communiqué diffusé sur Twitter, ils se disent responsables des deux attaques, la première près d'un commissariat de police de Kuje, un faubourg de la capitale nigérianne situé près de l'aéroport, et la seconde à Nyanya, autre quartier de la banlieue. Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a imputé ces attaques à Boko Haram, la secte islamiste qui opère principalement dans le nord-est du pays. Le communiqué revendiquant les deux attaques, dont l'authenticité n'a pas pu être vérifiée, nomme les trois auteurs des attentats qui ont, selon les rédacteurs du message, "tué et blessé des dizaines de personnes". Boko Haram a prêté allégeance en mai au groupe Etat islamique, qui contrôle de vastes territoires en Syrie et en Irak, mais le degré de coopération entre les deux entités reste flou. (Ali Abdelati,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant