Des prisons en kit dans d'anciens bâtiments de l'armée 

le
0
C'est l'une des propositions du député Éric Ciotti, qui souhaite ainsi créer rapidement des places supplémentaires.

En visitant la nouvelle maison d'arrêt de Corbas à Lyon (690 places, 66 millions d'euros et une architecture terriblement consommatrice en gardiens), le député Éric Ciotti a été frappé par le caractère «monolithique» du système carcéral français. «La structure des établissements dépend des détenus les plus dangereux alors même que les exigences ne s'imposent qu'à une minorité d'entre eux», explique-t-il. Mieux vaut privilégier, selon lui, un système diversifié adapté au profil de chacun. Et l'élu de proposer «immédiatement des places dans des structures pénitentiaires légères».

Des «structures modulaires rapides» pourraient donc se développer, sortes de cellules en kit installées dans d'anciens établissements ou casernes militaires notamment, comme cela existe déjà à Oermingen (Bas-Rhin), Écrouves (Meurthe-et-Moselle) ou Bédenac (Charente-Maritime). Elles accueilleraient les détenus condamnés à de courtes peines, dans une logique de réi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant