Des prestataires de Bygmalion auraient en partie réglé le mariage de Copé

le , mis à jour le
0
Des factures du mariage de Jean-François Copé auraient été payées par des prestataires de Bygmalion.
Des factures du mariage de Jean-François Copé auraient été payées par des prestataires de Bygmalion.

Quelques mois après avoir quitté la présidence de l'UMP, Jean-François Copé se retrouve au coeur d'une nouvelle polémique. Selon L'Obs, les enquêteurs en charge du dossier Bygmalion auraient trouvé des factures impayées concernant le mariage du maire de Meaux, célébré en 2011.

Ainsi, l'ancien président de l'UMP se serait vu offrir des prestations pour ses noces par une filiale de la société Bygmalion, Event&Cie. C'est d'ailleurs cette dernière qui a organisé les meetings de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 et émis les fausses factures présumées. Le nom de Franck Attal, soit le "monsieur meeting" de la campagne, se retrouve même sur les devis et factures du mariage, rapporte également L'Obs. Les sommes de ces prestations ne sont pas élevées. Elles ne représentent que quelques milliers d'euros pour une vidéo de mariage ainsi que pour de la location de matériel, tel que des rideaux. Toutefois, certaines prestations n'auraient jamais été payées aux fournisseurs.

"J'ai payé en intégralité mon mariage"

Interrogé par l'hebdomadaire, l'élu assure qu'il n'a jamais eu connaissance de ces factures. "J'ai payé en intégralité mon mariage", déclare-t-il. "J'ai réservé une salle, avec un traiteur, je l'ai payé. Pour moi, il n'y avait aucune autre prestation." Jean-François Copé va tout de même évoquer l'existence d'une vidéo d'une demi-heure : "C'est un cadeau de Bastien Millot (ancien patron de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant