Des prémices de cheveux cultivés en laboratoire

le
0
Une équipe américano-anglaise a réussi à faire pousser des follicules pileux à partir de cellules de peau qu'ils ont multipliées.

Il n'existe aucun traitement qui permette aujourd'hui de faire repousser durablement les cheveux. La calvitie, qui touche environ un homme sur deux à 50 ans en France, est un mal incurable. Seules deux molécules, le minoxidil et le finastéride, ralentissent réellement la chute des cheveux (alopécie), induisant parfois une petite repousse. Ces traitements sont néanmoins très lourds (application ou prise quotidienne et à vie) et loin d'être dénués d'effets secondaires - notamment sur la libido.

Une voie de recherche prometteuse, la culture de cheveux en laboratoire, a franchi un grand pas grâce à une étude publiée l'année dernière dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences(PNAS) par une équipe menée par l'Américaine Claire Higgins. Des chercheurs de l'université de Columbia (États-Unis) et de l'universi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant