«Des pré-adolescents affirment leur masculinité par l'usage de la violence»

le
0
INTERVIEW - L'un des agresseurs de Dylan, sauvagemment passé à tabac dans une fête foraine à Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, était âgé de seulement 12 ans. Laurent Mucchielli, spécialiste de la délinquance juvénile, revient sur ce phénomène. » Un garçon de 14 ans lynché par trois adolescents

LE FIGARO.- Un jeune garçon a été sauvagement passé à tabac dans l'Isère la semaine dernière. Le plus jeune des agresseurs était seulement âgé de 12 ans. Les jeunes sombrent-ils dans la violence de plus en plus tôt?

LAURENT MUCCHIELLI, directeur de recherche au CNRS, créateur de l'Observatoire régional de la délinquance et des contextes socioaux en région PACA.- Si l'on veut être sérieux, il ne faut jamais tirer de conclusions générales à partir d'un fait divers. Nous vivons dans un pays de presque 66 millions d'habitants. Pour y diagnostiquer un phénomène et y mesurer une évolution, il faut rechercher des outils de me...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant