Des policiers fédéraux impliqués dans la disparition des 43 étudiants au Mexique

le
0
Manifestation des proches des 43 étudiants disparus au Mexique en 2014. Le 26 décembre 2015 à Mexico.
Manifestation des proches des 43 étudiants disparus au Mexique en 2014. Le 26 décembre 2015 à Mexico.

La Commission nationale des droits de l’homme a accusé, jeudi, pour la première fois la police nationale dans cette affaire qui a fait grand bruit dans le pays.

Deux officiers fédéraux auraient participé à la disparition de 43 étudiants au Mexique en 2014, a révélé jeudi 14 avril la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). C’est la première fois que cet organisme d’Etat accuse la police nationale dans cette affaire qui a fait grand bruit dans le pays.

Les conclusions de la CNDH se fondent sur les témoignages d’une source qui n’a pas publiquement identifié en conférence de presse. On savait que les élèves-enseignants de l’école d’Ayotzinapa avaient été attaqués par des agents municipaux corrompus à Iguala dans le sud du pays, l’implication de membres des forces de l’ordre fédérales était, en revanche, inconnue.

« Décider quoi faire avec eux » Selon la commission, le témoin a relevé la présence de deux officiers fédéraux à l’endroit où un bus transportant entre 15 et 20 étudiants a été stoppé par ces policiers locaux.

Ceux-ci auraient demandé aux agents municipaux ce qui se passait. L’un d’eux aurait alors expliqué que les jeunes gens allaient être envoyés à Huitzuco, une ville voisine, où « le boss » (le patron) allait « décider quoi faire avec eux ». Les policiers fédéraux auraient répondu, « ok, c’est bon », avant de les laisser les emmener, a détaillé la CNDH.

Les élèves-enseignants de l’école d’Ayotzinapa auraient ensuite été livrés au cartel de la drogue des Guerreros Unidos. Celui-ci les aurait assassinés puis incinérés avant de disperser leurs restes dans une rivière.

Explorer « une nouvelle piste » Cette rév...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant