Des policiers et gendarmes, caméras à la boutonnière

le
0
INFOGRAPHIE - Le ministère de l'Intérieur veut commencer par équiper les agents des zones de sécurité prioritaires pour filmer les interpellations à risque.


«Puisque les gens nous filment à notre insu, autant que les policiers assurent eux-mêmes la prise d'images et de son.» La réaction de Patrice Ribeiro, le patron de Synergie-Officiers, syndicat plutôt classé à droite, laisse à penser que la dernière annonce de Manuel Valls ne devrait pas heurter outre mesure les membres des forces de l'ordre. Car le ministre de l'Intérieur a décidé de relancer un projet des années Sarkozy: équiper les patrouilles de police et de gendarmerie servant dans les quartiers les plus difficiles de minicaméras épinglées sur la poitrine.

L'appareil, relié à une mémoire flash ou un minidisque dur, d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant