Des policiers contrôlés positifs au cannabis à cause des stocks du commissariat

le
0

Les émanations d'une trop grande quantité de drogue stockée dans le bâtiment importunent les fonctionnaires. Les syndicats dénoncent un dysfonctionnement de la chaîne judiciaire.

Être contrôlé positif au cannabis sans en avoir fumé. C'est la situation aberrante dans laquelle se trouvent, bien malgré eux, des policiers du commissariat de Roubaix. Les fonctionnaires subissent les émanations d'un trop grand stock de drogue entreposé au commissariat. Les syndicats mettent en cause un blocage de la directrice du greffe.

Depuis quelques jours, une odeur désagréable a envahi les locaux. Ceux du rez-de-chaussée, au niveau du service de quart (celui qui prend en charge toutes les affaires importantes et imprévues), ainsi qu'au premier étage, au niveau de la sécurité urbaine. Cette odeur, c'est celle du cannabis saisi par les policiers. Selon nos informations, plus de 60 kilos seraient actuellement stockés au commissariat de Roubaix.

Un amoncellement qui pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant