Des Philippins débarquent sur un îlot de mer de Chine du Sud

le
0
    MANILLE, 27 décembre (Reuters) - Une cinquantaine de 
Philippins, des étudiants pour la plupart, ont débarqué en 
bateau sur une île de l'archipel des Spratleys en mer de Chine 
du Sud, que Manille revendique au même titre que la Chine.  
    Les manifestants sont arrivés samedi sur l'île Pagasa pour 
dénoncer ce qu'ils estiment être une invasion croissante de la 
zone économique exclusive des Philippines par la Chine, a 
déclaré dimanche le maire de l'île, Eugenio Bito-onon. 
    Ils comptent camper pendant trois jours sur l'îlot avant de 
repartir. Le gouvernement et l'armée ont tenté de les dissuader 
d'entreprendre ce "voyage patriotique", soulignant qu'une 
tempête a récemment balayé la région.  
    Mais Manille cherche aussi à calmer les tensions provoquées 
par la rapide expansion de la Chine en mer de Chine méridionale, 
où Pékin a construit sept récifs artificiels.  
    Le dossier a été porté par les Philippines devant la cour 
d'arbitrage de La Haye, mais Pékin boycotte la procédure.  
 
 (Manuel Mogato; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant