Des patchs pour traiter le cancer de la prostate

le
0
Les premiers résultats d'une étude anglaise montrent que l'administration d'?strogènes par voie transcutanée pourrait être une alternative aux traitements hormonaux actuels dans les cas avancés de cancer de la prostate.

Les formes avancées de cancer de la prostate nécessitent un traitement hormonal, qui bloque la production de testostérone. Ce sont les analogues de LHRH qui sont majoritairement utilisés dans le cadre de cette hormono-thérapie. Or, ils sont responsables de nombreux effets secondaires (faiblesse musculaire, ostéoporose, dysfonction érectile, bouffées de chaleur...). Une étude britannique publiée cette semaine dans la revue The Lancet Oncology montre que les ½strogènes sous forme de patchs cutanés pourraient être une alternative intéressante aux analogues de LHRH dans les cancers métastatiques de la prostate.

Les ½strogènes ont été utilisés très tôt dans le traitement du cancer de la prostate, pour diminuer les effets...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant