Des patchs contre les allergies

le
0
Une start-up française espère commercialiser d'ici 2016 un patch pour lutter contre les allergies alimentaires, qui jusque là ne bénéficient d'aucun traitement de routine.

En France, 5 % des enfants et 2 % des adultes souffrent d'allergies alimentaires qui provoquent chaque année des dizaines d'hospitalisations pour choc anaphylactique, sans qu'aucun traitement n'ait encore vu le jour. Cette réaction brutale à l'ingestion de l'allergène se traduit par une chute brutale de la tension artérielle qui peut mettre en danger les organes vitaux du patient, jusqu'à entraîner sa mort.

L'immunothérapie, unique traitement de fond reconnu par l'Organisation mondiale de la santé dans l'allergie, n'est pas indiquée dans les causes alimentaires. La méthode qui consiste à administrer de manière répétée par voie orale ou sous-cutanée de petites quantités d'allergènes pour diminuer la sensibilité des patients est utilisée couramment avec les pollens mais elle reste limitée à des travaux expérimentaux pour les aliments, en raison d'un risque trop important de chocs anaphylactiques.

Rendre l'organisme moins sensible

Face à cette impossibilité de tr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant