Des passeurs arrêtés en Italie après la mort d'une fillette

le
0

ROME, 18 juillet (Reuters) - La police italienne a arrêté trois ressortissants égyptiens soupçonnés d'avoir piloté vers l'Italie un bateau transportant plus de 300 migrants, à bord duquel une fillette de 10 ans est morte, selon son père. Cet homme, un ressortissant syrien arrivé mercredi en Sicile après avoir été secouru par les autorités italiennes, a déclaré à un procureur de Syracuse que sa fille était morte des suites d'un coma diabétique, rapportent les médias italiens samedi. Il a accusé des passeurs égyptiens, à qui il avait versé plusieurs milliers de dollars pour la traversée, d'avoir jeté à la mer un petit sac à dos contenant l'insuline de sa fille peu après l'appareillage du navire. Les trois hommes arrêtés par la police sont accusés de trafic d'être humains, et non d'homicide, car ce ne sont pas eux qui ont jeté le médicament vital pour la fillette, a précisé le procureur. (Wladimir Pantaleone; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant