Des particules d'argent dopent les antibiotiques

le
0
Des chercheurs américains utilisent une approche originale pour lutter contre les bactéries les plus résistantes aux traitements actuels.

Des chercheurs américains ont réussi à rendre un antibiotique jusqu'à mille fois plus efficace contre certaines infections avec un simple ajout d'ions d'argent. Une approche qui pourrait aider à lutter contre certaines bactéries devenues résistantes aux traitements existants.

«C'est un travail intéressant, car les qualités bactéricides de l'argent sont connues depuis l'Antiquité, mais la manière dont ce métal agit vraiment reste une boîte noire», commente Jean-Marie Pagès, directeur de recherche INSERM à la tête d'une équipe spécialisée dans le fonctionnement des membranes cellulaires à l'université de Marseille. Par le passé, l'argent a beaucoup été utilisé pour nettoyer des plaies et éviter qu'elles ne s'infectent. D'autres métaux, comme le cuivre, sont également bactéricides, et sont utilisés pour stériliser des su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant