Des parents «trop vieux» se battent pour leur bébé

le
0
Une mère italienne de 58 ans et son mari de 70 ans étaient entendus cette semaine par la Cour d'appel de Turin. Ils veulent récupérer la garde de leur fille de deux ans, qui pourrait être adoptée par sa famille d'accueil.

Ce sera dimanche la Fête des mères en Italie, mais Gabriella de Ambrosis n'aura pas la joie d'avoir sa petite fille près d'elle ce jour-là. Huit mois déjà que la justice italienne a enlevé la garde de Viola*, deux ans, à ses parents! La raison? À 58 et 70 ans, Gabriella et son mari Luigi de Ambrosis seraient trop âgés pour s'occuper d'elle convenablement.

Née à Turin après une fécondation in vitro avec donneur pratiquée à l'étranger, la fillette serait «le fruit d'un détournement des opportunités offertes par les progrès de la science», selon les juges, qui ont critiqué ces «cliniques de cow-boy» proposant des traitements de fertilité sans tenir compte de l'âge de leurs patients. En Italie, l'âge limite pour une femme souhaitant bénéficier d'un tel traitement est fixé à 43 ans. Les parents «ne se sont jamais interrogés sur le fait que leur fille se retrouvera orpheline très jeune et qu'elle sera contrainte de prendre soin de parents âgés», a indiqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant