Des ovocytes créés avec des cellules de la peau

le
0
Les travaux de chercheurs japonais ont permis de faire naître des souriceaux à partir de cellules normales. Des travaux préliminaires qui apportent de l'espoir pour les femmes infertiles.

Les travaux de l'équipe de Michinori Saito de l'université de Kyoto sont une grande avancée dans le domaine de l'infertilité, même si l'on est encore loin d'une application à l'homme. Les chercheurs japonais sont parvenus à produire des ovocytes de souris viables et fécondables à partir de cellules souches. Des souriceaux en bonne santé en sont nés, qui ont eux-mêmes donné naissance à des petits sains, selon l'étude publiée dans la revue américaine Science.

Les chercheurs ont d'abord fait subir à des cellules souches de souris une manipulation génétique pour les transformer en cellules germinales, qui sont à la base des cellules reproductives mâles et femelles. Ces cellules ont ensuite été mises au contact de cellules des ovaires pour «mûrir» dans un environnement naturel. Un mois plus tard, les cellules germinales étaient devenues des ovocytes, qui ont été fécondés in vitro puis réimplantés dans des utérus de souris.

Des souriceaux sont nés 3 semaine

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant