Des ouvriers du textile victorieux au Cambodge

le
0
Après le Bangladesh, le Cambodge est le théâtre d'importantes manifestations des ouvriers du textile. La dernière a porté ses fruits : 700 licenciements ont été annulés dans une usine fournissant Gap et H&M.

Comme au Bangladesh, le secteur du textile est vital pour le Cambodge. La confection emploie 650.000 personnes, représente 75 % de l'industrie du pays et 85 % de ses exportations. Autant dire que les Cambodgiens en quête de travail n'ont d'autre choix que d'œuvrer dans le textile. Les syndicats y sont certes plus puissants et mieux structurés qu'au Bangladesh. Mais ils n'ont pu éviter, récemment, la menace de licenciement de 720 ouvriers et la suspension de 500 autres décidées par l'usine SL Garment Processing, qui n'est revenue sur sa décision, vendredi, que sous la pression de la rue.

Détenue par le Singapourien SL International Holdings, cette usine, une des plus importante d'Asie, fournit notamment Gap ou H & M. Deux enseignes qui sont l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant