Des opposants manifestent par petits groupes à Kinshasa contre Kabila

le
0
    KINSHASA, 21 septembre (Reuters) - Des opposants à Joseph 
Kabila se sont rassemblés par petits groupes mercredi dans 
Kinshasa, où la présence militaire renforcée a dissuadé les 
manifestants de se mobiliser en masse après deux jours d'émeutes 
qui ont fait jusqu'à 44 morts. 
    Témoins et habitants ont indiqué que la vie avait repris son 
cours normal dans la plupart des quartiers de la capitale de la 
République démocratique du Congo (RDC). Mais des incidents ont 
été signalés par endroits. Des piles de pneus ont été brûlées et 
les forces de l'ordre ont procédé à des tirs de sommation. 
    Les manifestations ont commencé lundi à l'appel d'un 
rassemblement de l'opposition qui soupçonne Kabila de vouloir se 
maintenir au pouvoir en dépit de la limitation du nombre de 
mandats présidentiels. 
    Elles ont dégénéré en affrontements meurtriers avec la 
police. D'après l'ONG Human Rights Watch, 44 personnes sont 
mortes dans ces violences. Le bilan officiel fait toujours état 
de 17 morts. 
 
 (Amadee Mwarabu et Kenny Katombe; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant