Des opposants au mariage gay remis en liberté

le
17
LES OPPOSANTS AU MARIAGE GAY INTERPELLÉS DIMANCHE ONT ÉTÉ RELÂCHÉS
LES OPPOSANTS AU MARIAGE GAY INTERPELLÉS DIMANCHE ONT ÉTÉ RELÂCHÉS

PARIS (Reuters) - Soixante-huit opposants au projet de loi sur le mariage pour tous placés en garde à vue après leur interpellation dimanche soir près de l'Assemblée nationale ont été remis en liberté lundi après-midi, a-t-on appris de source judiciaire.

Ils avaient été placés en garde à vue pour "non dispersion après sommation lors d'un attroupement". Ils encouraient une peine d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende mais ont eu un simple rappel à la loi, a-t-on précisé de même source.

Les manifestants ont été interpellés alors qu'ils s'apprêtaient à installer des tentes près du Palais Bourbon à Paris.

Au total, 201 personnes ont été interpellées pour avoir participé soit à la manifestation près de l'Assemblée nationale, soit pour avoir défilé par petits groupes dans les rues, sans parcours défini. Mais seules 68 ont été placées en garde à vue, a précisé la police.

Dans un communiqué, la préfecture de police appelle les dirigeants du collectif "la manif pour tous", qui regroupe les opposants au mariage homosexuel, à la responsabilité.

"Si d'éventuelles nouvelles actions de ce type devaient avoir lieu, organisateurs et participants s'exposeraient à être interpellés et éventuellement à faire l'objet de sanctions pénales", écrit-elle.

Dans un communiqué, le collectif "la manif pour tous" a estimé que rien ne justifiait les gardes à vue de dimanche à lundi.

"Ce matin vers 01h00 près de 70 jeunes ont été arrêtés près de l'Assemblée nationale alors qu'ils étaient tout simplement assis, parfaitement calmes", peut-on lire. "La France est manifestement dirigée par un clan aux méthodes de régime policier."

Le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, qui va être examiné en seconde lecture à l'Assemblée nationale à partir de mercredi, suscite de vives tensions en France.

Dimanche soir, dix-neuf opposants au texte qui attendaient le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à la sortie d'un concert Salle Pleyel à Paris ont fait l'objet d'une vérification d'identité, a-t-on appris de source policière.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a mis en garde ce week-end contre toute radicalisation dans ce dossier après la manifestation organisée vendredi soir par le collectif d'opposants "la manif pour tous".

La commission des lois de l'Assemblée a adopté lundi soir en seconde lecture et sans le modifier le texte voté vendredi par le Sénat.

Marine Pennetier, avec Nicolas Bertin, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rapha580 le mardi 16 avr 2013 à 10:24

    je lis que ce projet de loi est "sans importance"... mais avez vous compris que Mariage+adoption = PMA+GPA ???

  • M1945416 le mardi 16 avr 2013 à 09:21

    suite : l'entrepreneur ,qui a bacler le travail, ne termine pas, les propriétaires se retrouvent à payer un crédit, pas de toit, et la justice donne raison à l'entrepreneur, car il a mis une petite clause dans le contrat; pire, la justice à décidé qu'une propriété était dangereuse vu les malfaçons , là fait détruire ; résultat: un couple paye 1000€ par mois sur 20 ans pour un terrain vague... beau pays ...

  • M1945416 le mardi 16 avr 2013 à 09:17

    quel beau pays, manifester et vous vous retrouver en taule... par contre rouler sans permis,sans assurance ou fausses plaques, c'est d'autres qui payent... se mettre à 10 pour tuer quelqu'un , vous êtes relaxés car on sait pas qui à porté le coup fatal... je ne parle pas des "grand voleurs " en toute légalité, comme vu sur enquête exclusive, un entrepreneur qui a 70 entreprises, qui commence la construction d'immeubles, les futures propriétaires payent une grande parti ,

  • jean.e le mardi 16 avr 2013 à 09:16

    pfff qu est ce que c est c*n un opposant au mariage gaysurtout tout se tsoin tsoin pour un truc sans importance

  • M6197799 le mardi 16 avr 2013 à 09:05

    C'étaient de dangereux criminels, ils doivent être terrorisés par leur nuit de garde à vue, la France a eu chaud !

  • gylberto le mardi 16 avr 2013 à 08:52

    Enfin un gouvernement qui ne cède pas à la rue !!!!! Je suis à l'UMP mais je vais finir par croire qu'avec quelques idées sociales démocrates bien pensées ils pourraient faire passer les réformes importantes : Retraites, marché du travail,... Pour ma part je leurs souhaite bonne chance et du courage sans esprit partisan.

  • m.bouil4 le mardi 16 avr 2013 à 08:41

    Valls s'est bien ridiculisé avec cette affaire.

  • M3645620 le mardi 16 avr 2013 à 08:03

    la loi ne se fait pas dans la rue mais dans l'assemblée qui seule a la légitimité du vote

  • M3442498 le mardi 16 avr 2013 à 08:02

    .... et pendant ce temps, on fait rentrer du C4 dans les prisons !!!!

  • chatnour le lundi 15 avr 2013 à 21:03

    On a qu'une police et on sait désormais à quoi elle est payée et utilisée ! Et puis ne parlons pas de taubiratcaille et mini valls, elle, avait déjà trop à faire avec sa déclaration de patrimoine et lui, il écoutait du violon ! Mais le violon, il y en a un qui en est parti ! Dame, on ne peut pas mettre les flics partout ailleurs qu'il faudrait et en même temps surveiller radoine faïd ! faut choisir et ils l'ont fait ! DE-MIS-SION, c'est déjà la première mesure de sécurité publique !