Des opérations «coup de poing» à Marseille

le
0
Une centaine de policiers ont été déployés lundi soir dans plusieurs quartiers, au lendemain de l'annonce par Brice Hortefeux d'un renforcement de la lutte contre les trafics et la prolifération d'armes dans la cité phocéenne.

Frapper fort et frapper vite. Au lendemain de l'annonce par Brice Hortefeux d'un renforcement de la lutte contre les trafics et la prolifération d'armes à Marseille, une centaine de policiers, épaulés de douaniers, ont conduit lundi soir des opérations de contrôle dans plusieurs quartiers de la ville.

Au total, cinq points de contrôle routiers ont ainsi été mis en place : deux dans le centre-ville, à proximité du stade Vélodrome, et trois dans les quartiers nord, dont un dans le quartier de la Rose (13e arrondissement) où s'est déroulée la fusillade qui a causé la mort d'un adolescent de 16 ans samedi.

Des effectifs de CRS, portant gilets fluorescents, étaient positionnés à des carrefours, arrêtant de nombreux véhicules avant de demander à leurs conducteurs d'ouvrir les coffres arrière et parfois de les fouiller à l'aide de chiens spécialisés.

Une kalachnikov saisie

L'opération, fortement médiatisée, a notamment permis aux forces de l'ordre de saisir une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant