Des ONG palestiniennes en appellent à la Cour pénale internationale

le
0
Elles refusent de sacrifier leur exigence de justice sur l'autel des négociations de paix engagées entre les autorités de Ramallah et le gouvernement israélien.

Entre la justice et la poursuite du processus de paix, la société civile palestinienne refuse de choisir. Deux mois après la relance des pourparlers israélo-palestiniens sous la houlette de John Kerry, une délégation représentant plusieurs organisations de défense des droits l'homme basées à Ramallah et à Gaza a été reçue jeudi par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, afin de réclamer l'ouverture d'une enquête sur les crimes et violations du droit international commis au préjudice de la population palestinienne.

Cette initiative intervient alors que l'Autorité palestinienne a décidé, à la demande des États-Unis, de geler temporairement le processus d'adhésion aux organisations internationales afin de ne pas compromettre les discussions avec Israël. «Une telle conc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant