Des oméga 3 contre la dépression postpartum

le
0
Une étude canadienne montre que les femmes qui dépriment après l'accouchement ont le plus souvent des taux bas de cet acide gras. » Quelle hygiène de vie pendant la grossesse ?

Une nouvelle médaille pour les oméga 3? Selon une étude canadienne menée par Gabriel Shapiro, de l'Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, qui vient d'être publiée dans la Revue canadienne de psychiatrie, de faibles niveaux d'oméga 3 pourraient être impliqués dans le déclenchement de la dépression postpartum (DPP) chez certaines jeunes mères. Une découverte qui pourrait plaider en faveur de nouvelles méthodes de dépistage de cette pathologie sévère qu'il ne faut pas confondre avec un baby blues passager.

«La littérature scientifique démontre qu'il pourrait exister une corrélation entre la grossesse, les oméga 3 et les réactions chimiques permettant à la sérotonine, une molécule qui régularise l'humeur, d'être transmise à notre cerveau», explique ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant