Des officiers turcs de l'Otan ont demandé l'asile-Stoltenberg

le
0
    BRUXELLES, 18 novembre (Reuters) - Des officiers turcs en 
poste à l'Otan ont déposé des demandes d'asile après la 
tentative de coup d'Etat avortée de juillet, a déclaré vendredi 
le secrétaire-général de l'Alliance atlantique,     Jens 
Stoltenberg. 
    Reuters a rapporté en octobre que des centaines d'attachés 
turcs en poste à l'Otan en Europe et aux Etats-Unis avaient été 
révoqués par les autorités turques avant d'être arrêtés et 
emprisonnés pour une majorité d'entre eux dès leur retour au 
pays.   
    Jens Stoltenberg a souligné que si la Turquie restait un 
allié crucial au sein de l'Otan, elle n'était pas dispensée de 
respecter l'état de droit, y compris dans les enquêtes qu'elle 
mène contre les auteurs de la tentative de coup d'Etat. 
    "Certains officiers turcs travaillant dans les structures de 
commandement de l'Otan ont demandé l'asile aux pays dans 
lesquels ils travaillent", a déclaré Jens Stoltenberg, ajoutant 
que ces dossiers relevaient des pays en question. 
    Depuis le 15 juillet, plus de 110.000 militaires, 
fonctionnaires, magistrats, enseignants ou encore policiers ont 
été révoqués et 36.000 personnes incarcérées attendent d'être 
jugées pour leur implication présumée dans la tentative de coup 
d'Etat. 
 
 (Robin Emmott, Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant